Ski - Épreuve d’un nouveau genre aux Cèdres


Fayad,
Karam et Baaklini vainqueurs de la première compétition de randonnée alpine au Liban.

Participants et vainqueurs posant 
pour la photo-souvenir après la course.

Gaby Fayad, Habib Karam et Élias Baaklini ont damé le pion le week-end dernier à quelque 42 participants venus du Liban, de France et de Russie, lors d’une compétition «VO2 MAX» de randonnée alpine (la première du genre) qui s’est déroulée aux Cèdres.


Cette épreuve, qui figurera pour la première fois au calendrier des Jeux olympiques de Turin en 2006, est parfaitement adaptée à notre pays où le domaine skiable est vaste et très appréciée.

 
C’est pourquoi les participants ont tenu à gravir les mille mètres de dénivelée jusqu’au sommet sans aide.

 
Très peu ont choisi l’option «hors-concours» qui les autorisait à prendre le télésiège de l’Armée libanaise pour la partie dure de l’ascension. Il faut avouer en effet que le parcours était très corsé : 720m de dénivelée positive sur une neige dure et verglacée, suivi de 8km de plat et faux plat sur toutes sortes de neiges transformées par le vent, le soleil et le froid, pour terminer par une ascension finale d’une distance de près de 300 mètres verticalement avant d’aboutir au point Géodésique marquant le sommet culminant du Liban : Kornet es-Saouda à 3 088m.


Une arrivée pénible pour certains, surtout que le matin, la neige encore verglacée avait rendu pénible le premier tronçon raide et que la plupart des concurrents n’utilisaient que des skis à écailles, sans carres ni peaux.

 
Mais le plus dur était déjà fait, le chemin du retour semblait plus facile, surtout pour Gaby Fayad de l’Association de ski de fond et randonnée (ASFR) qui franchissait la ligne d’arrivée devant Habib Karam (Club du conseil de l’environnement) et Élias Baaklini (ASFR). À noter la performance de Gladys Nader, la seule femme qui a complété le parcours intégral.


À l’issue de l’épreuve, Maxime Chaya, organisateur du «VO2 MAX», a distribué les coupes et les médailles aux vainqueurs et a remercié les partenaires Red Bull et Dynafit, la fédération libanaise de ski, l’Armée libanaise, ainsi que les clubs participants, notamment le Club du conseil de l’environnement (Kobeyate) – vainqueur de l’épreuve par équipe –, l’ECCO Club des Cèdres et l’ASFR. 
 

Voici les résultats :
1 - Gaby Fayad (ASFR)
2 - Habib Karam (Club du conseil de l’environnement – Kobayat)
3 - Élias Baaklini (ASFR).

 

Une aventure avec la nature
Les skieurs de randonnée se munissent d’une paire de skis polyvalents et légers, équipés de fixations articulées et de peaux de phoque – synthétiques bien sûr – que l’on colle sous les skis pour la montée.


Avec cet équipement, le skieur va pouvoir évoluer dans les domaines dits du «hors-piste», que ce soit pour la montée, le plat ou la descente. Les domaines de la haute montagne, ce sont ces hauts lieux où l’homme devra évoluer avec discernement s’il veut pouvoir gravir des sommets rêvés, et en redescendre avec presque autant de plaisir... Tout un programme !


Mais le ski de randonnée, c’est parfois plus un plaisir qu’une compétition. Une occasion d’être attentif aux signatures laissées par les animaux du petit matin, de casser une croûte bien méritée entre deux tronçons difficiles, mais aussi une occasion de revenir la tête – et la caméra – remplie d’images et d’histoires. C’est une aventure avec d’autres, avec la nature et avec soi.

d'après L'orient le Jour - 13 Mars 2002